BATTAGLIA Giulia


giulia
giulia.battaglia@univ-paris3.fr

 

Statut

Docteure, Membre de l’IRMECCEN, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3; Membre associé IIAC/EHESS.

Responsable scientifique du projet EHESS, « L’invention des formes de représentation à l’ère de la mondialisation » subventionné par la Fondation Daniel & Nina Carasso

Thématiques de recherche

Fondé sur une approche interdisciplinaire et un dialogue constant avec les pratiques artistiques audio-visuelles, mon travail se situe au croisement de différents champs disciplinaires qui vont de l’étude des médias et des cultures visuelles aux études documentaires, en passant par l’anthropologie de l’art et des médias, le cinéma indien et l’histoire de la production filmique. J’ai conduit mon travail de terrain avec des artistes, réalisateurs de cinéma indépendant et media-activistes indiens et plus récemment avec des diasporas d’artistes en France. Bien que spécifiquement engagé dans l’étude des pratiques de production des images en Inde, mon travail de recherche vise de façon plus générale à démontrer pourquoi les sciences sociales devraient s’intéresser à la production des images comme à de véritables pratiques de constitution du savoir et des relations sociales.


Activités scientifiques

  • Publications

OUVRAGES :

2018             Documentary Film in India: an Anthropological History. London : Routledge

Cet ouvrage a été présenté dans plusieurs contextes parmi lesquels :

  • 19/01/18 School of Arts and Aesthetics, Jawaharlal Nehru University, New Delhi, India
  • 22/01/18 AJK Mass Communication Research Centre, Jamia Millia Islamia, New Delhi, India
  • 31/01/18 School of Media and Cultural Studies, Tata Institute of Social Sciences, Mumbai, India

Official Book Launch :

  • 29/01/18 Mumbai International Film Festival for Documentary, Short and Animation Film (MIFF), India.[1]
  • 08/02/18 Inventaire Librairie du IIAC (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain), EHESS, Paris.[2]
  • 21/03/18 SOAS South Asia Institute, University of London, GB.[3]

ARTICLES EN REVUE A COMITE DE LECTURE INTERNATIONAL :

2012  « Persistence Resistance in London. Between Public Intervention and Practitioner-academic Collaboration ». Journal of Studies in South Asian Film and Media, 3(1): 43-49.

2014   « The Video Turn: Documentary Film Practices in 1980s India ». Visual Anthropology 27(1-2): 72–90.

2014   « Who’s the author? Whose vision? Crafting ‘participatory’ and ‘collaborative’ film-projects in India ». AnthroVision [Online] 2.2 | http://anthrovision.revues.org/1416.

2018 (à paraître)   « What else to say about the MQB ? Re-centring anthropology in art and French museum practices : a vision from an ex-boursier ». Anuac.

(Soumis)  « Between Cultural Performance and Cultural Activism: Documentary Film Festivals in India ». BioScope: South Asian Screen Studies.

(Soumis)   « Ethnographic Film in Museum Practices : Image, Object and Archive ». AnthroVision, Special Issue Films in Ethnographic Exhibitions/Museums.

CHAPITRES D’OUVRAGE A COMITE DE LECTURE INTERNATIONAL :

2014 (avec P. Favero). « Reflections upon the Meaning of Contemporary Digital Image-making Practices in India ». In Kaur and Dave-Mukherji (eds.) Art and Aesthetics in a Globalizing World. Oxford: Berg ; pp. 241-258.

(2018 – à paraître)  « Made in India: Ethnographic Films beyond Visual Anthropology » in Erik de Maaker and Markus Schleiter (eds.) South Asian Indigenous Culture on Screen: Music Videos, Movies and Documentaries. New Delhi : Orient BlackSwan.

(2018 – à paraître)  « Documentary Film Festivals in India : a Small Media Phenomenon » in Aida Vallejo and Ezra Winton (eds.) Documentary Film Festivals Book.

RECENSIONES D’OUVRAGE :

2009 « The Indian Documentary Living Show », Vibgyor, 4(1): 86-87.

2014  The great Indian phone book. How cheap mobile phones change business, politics and daily life by Jeffrey, Robin and Assa Doron. Social Anthropology 22 (2): 242–243.

2017  Documentary Films in India: Critical Aesthetics at Work by Aparna Sharma. Studies in Documentary Films – Taylor & Francis

2017 Images Interactives : Art Contemporain, Recherche et Création Numérique, by Jean-Paul Fourmentraux. Critique d’Art. The International Review of Contemporary Art Criticism, n.48.

2017 Redes de Imagens, Memórias e Testemunhos : por uma documentação performativa de saberes, de Sonia Guggisberg. Critique d’Art. The International Review of Contemporary Art Criticism, n.48.

[1] Cf. http://miff.in/a-book-documentary-film-in-india-an-anthropological-history-was-released-in-miff-2018/

[2] Cf. https://www.ehess.fr/fr/rencontre/%C2%A0liiac-pr%C3%A9sente-publiquement-%C2%AB%C2%A0inventaire-librairie%C2%A0%C2%BB

[3] Cf. https://www.soas.ac.uk/south-asia-institute/events/21mar2018-book-launch-documentary-film-in-india.html

PRODUCTIONS VIDEOS

2006  Nila Illam 2006, mini-DV camera, 58 min. (Réalisatrice).

Vidéo participative avec des enfants des rues près de Pondichéry, Inde (https://vimeo.com/album/3092423). Ce film a été projetés et discutés dans le Participatory Video Seminar (RAI 11th International Festival of Ethnographic Film, Metropolitan University, Leeds, septembre 2009) et l’ « Atelier des Doctorants en Anthropologie Visuelle (ADOCAV) » (EHESS, Paris, février 2015) et le séminaire « Filmer le réel » (IIAC, EHESS, Paris, février 2016).

2009  The Electric Oriental Journey, mini-DV camera. 38 min. (Réalisatrice).

Film documentaire qui traite de la façon dont les étrangers perçoivent l’Inde (https://vimeo.com/108922631). Ce film a été projetés dans des contextes pédagogiques en Inde et discutés dans des conférences scientifiques et des ateliers, parmi lesquels l’International Visual Sociology Association Conference (University of Bologna, juillet 2010) et la 1st International Visual Method Conference (University of Leeds, septembre 2009)

2009  It’s Open, mini-DV camera, 18 min. (Assistante Réalisateur de Nilanjan Bhattacharya)

Projet de video-art, qui parle des changements structurels de la ville de Bangalore (Inde). (https://vimeo.com/110118512). Ce projet a été installé en 2009 au SAVAC Monitor 5 à Toronto et en 2012 à l’Experimenter à Calcutta.