Séminaire des doctorant.e.s ED267 Arts et Médias| 2017-2018

Le Séminaire des doctorant.e.s de l’Ecole doctorale Arts et Médias débutera le 22 février avec une intervention de Julian Enrique Paez Valdez, doctorant de l’Irméccen.
La séance aura lieu à partir de 17h30 en salle D12 au centre universitaire Censier de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Colloque « Marques, publicité et création audiovisuelle »

Les jeudi 8 et vendredi 9 février 2018 se déroulera à la Maison de la Recherche de l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle (4, rue des Irlandais, 75005 Paris), un événement organisé par l‘IRMECCEN et l’IRCAV avec le soutien du labex ICCA. Le colloque intitulé « Marques, publicité et création audiovisuelle » réunira chercheurs, professionnels et acteurs associatifs autour des évolutions de la publicité dans la société.

Quantitative Semiotic Analysis

Un ouvrage dédié au recours aux méthodes quantitatives en analyse sémiotique, vient de paraître : https://link.springer.com/book/10.1007/978-3-319-61593-6#toc Cet ouvrage, coordonné par Dario Compagno, aujourd’hui Maître de conférences à l’Université de Lorraine et chercheur associé à l’Irméccen, est né au sein de notre équipe de recherche et a en particulier été rendu matériellement possible grâce au projet ANR Eneid coordonné par Fanny Georges.

Séminaire Genre, médias et communication

Vendredi 9 février 2018, de 16h à 18h, conférence de Jamil Dakhlia (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, IRMECCEN) avec une intervention intitulée « Marine, Brigitte, Ségolène et les autres… ou la politique au féminin people » dans le cadre du séminaire Genre, Médias et Communication organisé par l’équipe EPIN du laboratoire COSTECH (UTC) et le laboratoire IRMECCEN (Sorbonne Nouvelle).

*** Veuillez noter que les séances se dérouleront ce semestre à l’IMI, Salle De Vinci, 62 boulevard Sébastopol, 75003 Paris – métro Réaumur Sébastopol ou Étienne Marcel.

Description :
« Marine, Brigitte, Ségolène et les autres… ou la politique au féminin people » 

Les magazines people abondent en stéréotypes de genre, décrivant avec force clichés (dans tous les sens du terme) un « éternel féminin » assigné aux affects, à l’apparence et au care. Ces lieux communs sont plus flagrants encore à chaque fois qu’ils sont mis en tension avec une représentation de la sphère politique : ils s’appliquent alors de façon indiscriminée aux femmes politiques et aux conjointes d’hommes politiques. Adossée à une analyse du discours de la presse de célébrités et de Paris Match pendant et entre les campagnes présidentielles de 2012 et 2017, cette intervention ne visera pas seulement à montrer sous quelles formes de tels poncifs peuvent être reconduits mais également comment d’autres facteurs les infléchissent, tels que les propriétés du médium presse magazine, la relation énonciative spécifiques proposée par chaque titre, le public visé ou encore la conjoncture politique. Il s’agira aussi et surtout d’interroger la négociation de valeurs qui s’opère dès que les personnalités prises en charge présentent des écarts à des schémas de genres traditionnels : ethos « viriliste » (Coulomb-Gully 2012) et extrémisme politique dans le cas de Marine Le Pen ou Marion Maréchal, ou âge plus élevé que celui de son conjoint (Brigitte Macron).

Séminaire Presse Magazine

Prochaine séance du séminaire jeudi 1er février 2018, de 15h à 17h : Presse magazine, parentalités et éducation post-68

Intervenantes :

  • Claire Blandin (PR, Université Paris 13) : Mai 68 : de nouvelles méthodes éducatives dans la presse magazine
  • Claire Sécail (CR CNRS, LCP-IRISSO) : Le premier âge de Pomme d’Api (1966-1972). Un journal éducatif à la conquête de ses petits « lecteurs » et de leurs parents

Thème de l’année 2017-2018 : Les années 1968 de la presse magazine. Mutations du secteur, nouvelles représentations
Lieu : LCP-IRISSO (salle de réunion, 3ème étage)
24 rue Saint-Georges, 75 009 Paris
Métro : Ligne 12 (Notre-Dame-de-Lorette) / Ligne 7 (Le Peletier)
Bus : 43, 26, 32 (arrêt Saint-Georges Châteaudun)

Publication de l’ouvrage « Made In France, studies in popular music »

L’ouvrage Made In France, studies in popular music, dirigé par Gérôme Guibert, membre de l’équipe Irmeccen, et Catherine Rudent, vient d’être édité en anglais chez Routledge pour le marché international. Ce livre propose un état des lieux des recherches sur les musiques populaires en France et réunit 17 contributeurs, dont Jedediah Sklower, doctorant à l’Irmeccen.

Pour plus d’informations sur l’ouvrage, cliquez ici.