Séminaire Genre, Médias et Communication 2017-2018

Vendredi 22 septembre 2017, de 16h à 18h, conférence de Geneviève Sellier (Professeure émérite, Université Bordeaux Montaigne): « Les études filmiques françaises face aux Gender Studies : qu’est-ce que ça change ? » dans le cadre du séminaire Genre, Médias et Communication organisé par l’équipe EPIN du laboratoire COSTECH (UTC) et le laboratoire IRMECCEN (Sorbonne Nouvelle).

*** Veuillez noter que les séances se dérouleront ce semestre à l’IMI, Salle De Vinci, 62 boulevard Sébastopol, 75003 Paris – métro Réaumur Sébastopol ou Étienne Marcel.

Description:
Les études filmiques françaises face aux Gender Studies : qu’est-ce que ça change ?

Les études filmiques se sont construites en France sur le modèle des études littéraires, privilégiant l’étude stylistique et esthétique des films considérés comme des textes, et visant à constituer un panthéon d’« auteurs », pour faire oublier le péché originel du cinéma qui s’est construit comme un divertissement populaire. Depuis les années 70, le cinéma a commencé à être enseigné à l’université en tant que « septième art », pour démontrer sa légitimité à faire partie de la culture d’élite, à quoi s’est longtemps résumé l’objet des humanités. C’est cette construction du cinéma comme art d’élite que les cultural studies amènent à remettre en cause, à la fois en affirmant la légitimité de toutes les formes de création audiovisuelle, et en prenant en compte leurs usages sociaux, dans leurs dimensions de classe, de genre et de race. Je propose de montrer les effets de cette révolution copernicienne dans les études filmiques françaises.

Publicités

Dossier « Rapports sociaux et hégémonie: conflictualités dans les espaces publics (2) »

Le n°48 d’Études de communication intitulé « Rapports sociaux et hégémonie: conflictualités dans les espaces publics (2) » vient de paraître.

Coordonné par Nelly Quemener, membre de l’Irmeccen, avec Marion Dalibert et Aurélia Lamy, ce numéro interroge les conflictualités à l’œuvre dans les espaces publics en prenant en compte les rapports sociaux de genre, de classe et de race. Face à des discours, idéologies et représentations hégémoniques, émergent d’autres discours, idéologies et représentations qui apparaissent comme dissonants, alternatifs et/ou oppositionnels et qui sont souvent portés par des minorités associées à des micro-espaces publics. Les articles proposés dans ce numéro rendent ainsi compte des rapports de pouvoir et de la conflictualité entre groupes sociaux qui président à la définition des problèmes publics et des termes de débats spécifiques.

Ce numéro est disponible en format papier et en ligne: http://www.cairn.info/revue-etudes-de-communication-2017-1.htm / http://edc.revues.org/6708.

Séminaire Genre, Médias et Communication

vendredi 10 mars 2017, de 14h à 18h, à la Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, nous écouterons Cégolène Frisque (IUT de la Roche-sur-Yon, CRAPE-Arènes), dans une intervention intitulée « Formes d’emploi instables, rapports à la précarité et genre dans le journalisme », ainsi que Béatrice Damian-Gaillard et Eugénie Saitta (Université Rennes 1, CRAPE-Arènes) avec leur communication « Le genre comme ressource dans les rapports de pouvoir entre journalistes et représentants politiques ».

Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris – salle Athéna.

Journée d’étude Approches postcoloniales et décoloniales de la culture


Le mercredi 11 janvier 2017 à la Maison de la recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (Salle Athéna), 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Conférences en lien avec la parution de l’ouvrage Matérialismes, culture et communication. Tome 2 : Cultural Studies, théories féministes et décoloniales

Evènement organisé avec le soutien de l’équipe MCPN/CIM – U. Paris 3 et du Cemti – U. Paris 8 : programme complet

 

Séminaire Genre, Médias et Communication

Le séminaire Genre, Médias et Communication, organisé par les équipes EPIN du laboratoire COSTECH (UTC) et MCPN du laboratoire CIM (Sorbonne Nouvelle), reprend du service cette année ! Les séances se dérouleront soit à l’ISCC soit à la Maison de la recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Voici le programme du semestre d’automne :

Le vendredi 30 septembre 2016, de 16h à 18h, nous aurons le plaisir d’écouter Marco Dell’Omodarme (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut ACTE, équipe Études de la Culture) dans une intervention intitulée « Médias, genre et disponibilité. Ébauche d’une approche des médias par les biais heuristiques ».

Attention, la séance du vendredi 30 septembre, 16h-18h, aura lieu à la Maison de la Recherche, Salle Claude Simon, 4, rue des Irlandais, 75005 Paris. Lire la suite